Press "Enter" to skip to content

Comment un parfum est-il fabriqué ?

Vous aimez l’odeur boisée, fleurie, fruitée ou ambrée, quelles soit naturelles ou artificielles ces parfums sont reconnaissables, comment ces odeurs sont-elles fabriquées ?

Il existe deux procédés pour fabriquer du parfum : la distillation et l’extraction.

La distillation
C’est un procédé qui permet d’extraire un parfum par vapeur d’eau grâce à un alambic. L’alambic est un appareil utilisé pour la distillation, il permet de séparer les composés d’un mélange par chauffage puis refroidissement. Il est généralement en acier surmonté d’un tuyau en serpentin. Une fois les éléments chauffés la vapeur se condense par refroidissement et l’on obtient de l’huile essentielle.

L’extraction
C’est une infusion des matières végétales dans un mélange de solvant et d’eau, chauffé à 60°C. Les solvants volatils sont pour une grande majorité, l’éthanol, le méthanol, le benzène ou le dioxyde de carbone. Une fois évaporé il reste une sorte de pâte comme de la cire. Cette cire est ensuite mélangée avec de l’alcool puis chauffée et refroidie, la partie huileuse est éliminée pour obtenir de “l’absolue”.

Pour chaque type de plante l’utilisation et le choix des solvants peut être différent. Par exemple le CO2 est utilisé pour extraire les substances peu odorantes comme les écorces, les graines ou les épices. Après cuisson à sous pression à 40°C, le CO2 devient liquide, il suffit d’y ajouter les végétaux, ceux-ci n’ont pas besoin d’être chauffés. Une fois évaporé, il ne reste aucune trace de solvant. 

Les huiles essentielles constituent pour la plupart les notes de tête, tandis que l’absolue est utilisée en note de fond.

Les parfums de synthèse
Comme dans le domaine du vêtement et des accessoires de mode, la parfumerie profite pleinement des progrès de la chimie grâce aux parfums de synthèse.

Pour la fabrication d’un parfum générique les matières premières naturelles reste la base on y ajoute des molécules de synthèse qui viennent compléter la gamme de fragrances des parfumeurs. L’odeur de synthèse à un avantage certain, elle à toujours exactement la même odeur.

Grâce à la chimie et donc la synthèse, on peut obtenir un parfum qui gardera la même odeur et il peut être fabriqué en grande quantité. Certaine plantes ou végétaux sont rares, alors il est plus facile de la fabriquer.

50 à 90% de la composition d’un parfum est constituée par des molécules de synthèse. Par exemple le n°5 de Chanel est un mélange d’absolue d’ylang-ylang et d’aldéides. Aujourd’hui, l’avancée technologique permet à des machines de sentir un bouquet et d’analyser chaque odeur pour les recréer artificiellement. La chimie permet même d’inventer des odeurs.

Les parfums d’équivalences pas chers sont fabriqués de la même manière.